Encourager les projets pionniers au service de grande causes
To encourage pioneering projects at the service of great causes
Plafond Casino Zane

Casino Zane

Restaurer un palais à Venise

Passionnée par Venise, Nicole Bru découvre avec bonheur en 2006 un lieu au charme discret, le Casino Zane, à l’écart des circuits touristiques et fait l’acquisition de ce palais du XVIIe siècle, avec l’objectif ambitieux de le restaurer à l’identique afin de « rendre à son histoire » ce lieu de musique.

Un coup de cœur

Le docteur Nicole Bru connaît bien Venise, où elle aimait se promener avec son mari. Ensemble, ils avaient le projet d’agir pour que la Sérénissime conserve son atmosphère incomparable et son caractère éternel. Des années plus tard, ayant mandaté ses « limiers » pour y trouver un lieu à restaurer, elle est tombée sous le charme d’un petit palais du XVIIe siècle, appartenant alors à l’archiduc Dominic de Habsbourg.

Ce palazzetto, qui porte le nom de ses fondateurs — « Zane » — était, à l’origine, un palais de divertissement conçu pour écouter la musique. Le docteur Nicole Bru est conquise par ce lieu imprégné d’histoire, dans un quartier tranquille de Venise, le docteur Nicole Bru en décida l’acquisition en 2006, avec pour première intention de le restaurer à l’identique.

Redécouvrir le passé

La restauration respecte le patrimoine historique et le met en valeur, tout en répondant aux exigences de sécurité liées à l’accueil du public.

Il importait donc tout d’abord de retracer les origines et la longue vie du palazzetto, afin de réhabiliter le bâtiment dans l’esprit de l’époque. Les noms des artistes et des propriétaires du Casino Zane appartiennent à l’histoire de Venise. Classé, le palais est placé sous la responsabilité de la « Soprintendenza per i Beni Architettonici e Paesaggistici di Venezia e Laguna ». Une étude, réalisée à partir des documents de la bibliothèque Collato conservée au musée Correr, a mis en lumière les faits suivants :

  • Construit entre 1695 et 1697, le bâtiment fut le palais de divertissement du Palazzo Zane, avant de devenir une demeure privée à la fin du XVIIIe siècle.
  • Conçu par l’architecte Antonio Gaspari — dont on suppose qu’il a fait son apprentissage dans l’atelier de Baldassare Longhena — puis remanié par Domenico Rossi en 1708, le palais est décoré par des artistes de renom : Abbondio Stazio, un maître du tuf, Sebastiano Ricci et Fernandino Fochi pour les fresques, Andrea Brustolon pour la balustrade.
  • Sa précédente restauration date des années 1930 : à cette époque, des équipements modernes y ont été installés — tels le chauffage central et les sanitaires — sans toutefois compromettre la création initiale. Le palazzetto reste une belle demeure privée, avec son élégante façade côté canal et son jardin privé, qui reste aujourd’hui l’un des rares jardins vénitiens authentiques dans la ville.

Restaurer pour que revive l’histoire

Familier de Venise, Marc Desportes, conseiller technique de l’opération, a été un véritable guide pour cette restauration ambitieuse. Il a travaillé avec le studio d’architectes Marco Zordan, retenu sur concours pour la simplicité et l’élégance de son projet respectant l’harmonie et l’authenticité du lieu.

Le palazzetto, qui aurait accueilli Mozart lors de son séjour dans la cité des doges pour le carnaval de 1771, a retrouvé peu à peu son cachet et ses couleurs d’origine. Des travaux délicats ont permis de consolider le bâtiment tout en conservant la qualité de l’acoustique. Lors de fouilles réalisées au rez-de-chaussée par les archéologues de la Surintendance, des murets datant du XIIIe siècle ont été découverts, ainsi que des tessons de poteries et des pièces de monnaie… Des sondages dans les murs ont décelé la présence de fresques qui, mises à jour, se sont révélées magnifiques.

Le plan au sol est traditionnellement vénitien : le palais est centré sur une magnifique salle de concert qui s’ouvre sur deux étages jusqu’à un plafond voûté où l’on peut admirer une fresque sur toile peinte par Sebastiano Ricci, représentant Hercule entre la Gloire et la Vertu. Les quatre angles sont occupés par des grisailles figurant des divinités de l’Olympe. Des coquilles, ornées de scènes peintes – éléments rares à Venise — décorent également ce plafond. Les visiteurs accèdent à cette salle par un escalier d’honneur décoré d’une fresque, « Le temps emportant la vérité », également réalisée par Sebastiano Ricci – qui peignit les premières toiles de décor des opéras de Haendel à Londres.

En dix-huit mois, ce lieu exceptionnel a retrouvé son âme et sa pureté. Le docteur Nicole Bru a souhaité le rendre également à sa destination première, la musique, en y créant la Fondation Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française. La musique résonne à nouveau entre les murs du palais.

Gravure Casino Zane
Le palazzo Zane. Gravure de Luca Carlevarijs – Les singularités de Venise

pic-plafond3
Dr Nicole Bru avec l’architecte Marc Zordan

pic-zane-travaux
Travaux de restauration du Palazzetto Bru Zane

pic-casino-zane-restauration
Fresques du Palazzetto Bru Zane restauré