Encourager les projets pionniers au service de grande causes
To encourage pioneering projects at the service of great causes

Créer une grande école « à la française » en Chine

Le soutien financier décidé par le docteur Nicole Bru en amont du projet, a permis la création de la première grande école d’ingénieurs francophones en Chine : l’École Centrale de Pékin, issue d’une coopération sino-française particulièrement innovante. La première promotion d’ingénieurs centraliens de cette école a été diplômée en janvier 2012.

Un projet pionnier élaboré à la demande de la Chine

Créée en 2005 à la demande du gouvernement chinois, l’École Centrale de Pékin est la première Grande École d’ingénieurs francophones en Chine. Née d’un partenariat étroit entre le groupe des Écoles Centrales (France) et l’Université Beihang (Chine), cette école constitue un véritable levier pour le développement des liens économiques France / Chine, en mettant à disposition des entreprises un vivier d’ingénieurs biculturels de haut niveau.

L’École Centrale de Pékin forme des ingénieurs, polyvalents, trilingues (chinois, français et anglais), qui prendront rapidement des responsabilités de tout premier ordre dans les entreprises en Chine comme en France. Le cursus de cette formation inédite dure 6 ans : après un an d’apprentissage intensif de la langue française, les élèves effectuent deux ans de classes préparatoires avant d’intégrer un cycle ingénieur de 3 ans.

pic-eleves-pekin
Étudiants de l’École Centrale de Pékin

En décidant de soutenir, dès son origine, la création de l’Ecole Centrale de Pékin, la Fondation Bru est devenue le premier partenaire privé, permettant ainsi au projet de voir le jour. Elle a été rejointe depuis par de grandes entreprises industrielles vivement intéressées par le profil des diplômés de cette nouvelle école.

Nicole Bru, marraine de la première promotion et professeur honoraire

Parrainer un tel projet signifie s’engager sur la durée et adapter le soutien de façon à favoriser le développement de l’Ecole à Pékin. Aussi la fondation a-t-elle organisé une journée de sensibilisation sur le thème « Intelligence économique et propriété intellectuelle ; une coopération réaliste France / Chine », avec le témoignage d’experts des deux pays, de chercheurs et d’industriels.

Par ailleurs, marraine de la première promotion d’ingénieurs de Centrale Pékin, le docteur Nicole Bru a veillé à donner aux étudiants la possibilité d’approfondir leur approche de la culture française en leur offrant des abonnements à des journaux français.

Le 7 janvier 2012, dans le cadre très solennel du Palais du Peuple à Pékin, le Président de l’Université Beihang, M. Huai Jinpeng décernait au docteur Nicole Bru le titre de Professeur Honoraire de l’Université Beihang. Juste avant la première cérémonie officielle de remise des diplômes de l’École Centrale Pékin, il rendait ainsi hommage au docteur Nicole Bru, la remerciant d’avoir permis la création de l’Ecole par son soutien financier et saluant la durée de son engagement.

pic-chine-01
Étudiants de l’École Centrale de Pékin en visite à Paris, en compagnie de leur marraine de promotion, le docteur Nicole Bru

pic-chine-02
Le président Huai Jinpeng remettant symboliquement les clés de l’Université Beihang au docteur Nicole Bru, en même tant que le titre de professeur honoraire de l’université.
©Jacques Le Corre/magazine Nouvel Ouest